Sri T. Krishanamacharya

Ce n’est pas la personne qui doit s’adapter au yoga mais le yoga qui doit être ajusté à chaque personne. (Sri T. Krishnamacharya)

Shri T. Krisnamacharya a profondément influencé le yoga. Il Shri T. Krisnamacharya est né le 18 novembre 1888 à Muchukundapura, petit village de l’État de Mysore, en Inde du Sud et est décédé à Madras en 1989, à l’âge de 101 ans. En 1893, alors âgé de cinq ans, il reçoit le cordon sacré des brahmanes et son père devient son premier instructeur. Il l’initie au yoga mais également au sanskrit. En 1900, âgé de 12 ans, il fréquente la Parakala Mutt de Mysore (une école réservée aux brahmanes). Il y reçoit un enseignement classique et y rencontre plusieurs instructeurs et guides spirituels.

Après le décès de son père en 1904, Krisnamacharya poursuit ses études au Mysore Chamaraj College, où il va obtenir différentes maîtrises. Le jeune Krisnamacharya possède une grande soif de connaissances. Il décide donc de se rendre à Bénarès auprès de maîtres réputés. C’est là qu’il perfectionne le sanskrit, la grammaire, la logique. Il y restera trois ans.

Il revient à Mysore en 1909, où il va recevoir pendant trois autres années un enseignement complet du Vedânta, l’un des six systèmes de philosophie hindoue développés à partir des textes védiques, qui constitue le fondement de ce que nous appelons en Occident l’hindouisme. Il retourne ensuite à Bénarès pour étudier en profondeur le sâmkhya avec l’un des plus grand maître de l’époque. Krishnamacharya, âgé de 25 ans, pratique alors quotidiennement le yoga que lui a enseigné son père.

Il désire approfondir encore cette discipline et part, en 1916, pour l’Himalaya, afin de vivre et d’étudier auprès d’un gourou de grande notoriété, Shri Ramamohan Brahmacari. Celui-ci réside au Tibet avec sa famille, au pied d’une montagne mythique, le mont Kailash. C’est avec ce maître que Krishnamacharya approfondit toutes les techniques corporelles et respiratoires, ainsi que leurs applications. Il reçoit un enseignement complet des grands textes de référence du yoga et restera près de son instructeur pendant plus de 7 années.

En 1925, Krisnamacharya se marie à Mysore et, comme le lui avait suggéré Shri Ramamohan Brahmacari, il se consacre entièrement à la pratique et à l’enseignement du yoga. Au cours des cinq années suivantes, il effectue de nombreuses tournées destinées à promouvoir le yoga. Ceci est un fait nouveau en Inde, car le yoga, sans doute très connu dans ce pays, n’est alors pratiqué que par des yogis, essentiellement des hommes qui vivent soit en solitaire en dehors de la société active, soit dans des sectes plus ou moins secrètes.

Krishnamacharya révolutionne tout cela. Il joue ainsi un rôle prépondérant, non seulement dans la réhabilitation de la pratique du yoga pour tous, hommes et femmes de tous âges et de toutes castes dans son propre pays, mais il sera aussi à l’origine de la propagation du yoga en dehors des frontières de l’Inde.

Sources:

Claude Maréchal – Formation à l’enseignement du yoga
Yoga Isabelle Godin (http://www.yogaisabellegodin.ca)
Krishnamacharya Yoga Mandiram (http://kym.org).